Mardi 15 novembre : rendez-vous était pris depuis Saly avec Jean-Jacques, TU2OP, Président des Radio Amateurs ivoiriens. A 09H00 précises, Jean-Jacques nous retrouvait à l’hôtel : pendant près d’une heure, nous avons abordé de nombreux sujets liés à la radio et aux communications de secours. Peu de radioamateurs actifs actuellement sur la Côte d’Ivoire  à cause des récents problèmes,  mais une volonté certaine de renouer avec le passé.  Une ADRASEC Côte d’Ivoire a même été envisagée : nous en parlerons plus longuement demain matin avec le Président de la FNRASEC qui arrive ce soir de Paris.

Jean-Jacques, TU2OP, bien entouré par la délégation sénégalaise…

Puis, comme la journée était fériée dans le pays, nous en avons profité pour visiter la ville. Avec un chauffeur/guide venu nous chercher en fin de matinée, nous avons découvert une ville vraiment  magnifique.

Prochain rendez-vous demain matin à 08H00 pour l’enregistrement au forum. 

L’Agence des Télécommunications de Côte d’Ivoire nous a invités à participer à un forum organisé à Abidjan du 16 au 18 novembre sur le thème « sauver des vies à travers les télécommunications »

Nous avons bien entendu accepté cette invitation qui va nous permettre d’établir des contacts dans ce pays voisin. François et moi avons donc pris l’avion lundi après-midi pour Abidjan : un comité d’accueil officiel nous attendait le soir à l’arrivée de l’avion. N’ayant pas eu le temps d’obtenir le visa avant de partir de Dakar, nous avons perdu un peu de temps à l’arrivée mais tout s’est rapidement terminé et nous avons ainsi pu récupérer notre chambre d’hôtel.

Autre invité de marque : Daniel Lucci, F5MDO, le Président de la FNRASEC.

 

 

Mercredi 16 novembre : avec un peu de retard, la cérémonie d'ouverture a eu lieu en présence de différentes autorités ivoiriennes.


 

 

Puis, les intervenants se sont succédés avec de nombreuses présentations sur les "Télécommunications et gestion des situations d'urgence" et les "Aspects politiques et règlementaires des télécommunications d'urgence". Plusieurs interventions de l'U.I.T. Genève et de l'A.T.C.I. sur des sujets très intéressants ont fait que cette journée s'est terminée peu avant 18 heures.
Demain matin, une présentation de la FNRASEC sera faite par son Président : dans la foulée, un diaporama sur les "Radioamateurs de l'ADRASEC SENEGAL" sera présenté à l'assistance et commenté par François Normant.


Daniel (F5MDO) et François (6W7RT) en plein travail

 

Jeudi 17 novembre : sur le thème "Mise en oeuvre des télécommunications d'urgence - expérience pays", le Président de la FNRASEC a fait, pendant en trentaine de minutes, une présentation de cette grande fédération qui regroupe un peu plus de 1.600 radioamateurs.

Daniel, F5MDO, présentant le réseau SINUS de la FNRASEC

 

Pu 20122is, François Normant a pris la parole pour parler de la création de la première ADRASEC africaine, à savoir l'ADRASEC SENEGAL. L'apport d'une telle structure dans les pays africain s'avère vraiment  essentiel et le cas de la Côte d'Ivoire a de nouveau été abordé. De nombreuses questions ont été posées aux deux orateurs sur l'aide que peuvent apporter les radioamateurs dans les situations d'urgence.

François, 6W7RT, répondant aux questions depuis la tribune
 

 

Jean-Jacques, TU2OP, parlant des radioamateurs ivoiriens

 

D'autres sujets ont été étudiés sur les télécommunications d'urgence en Côte d'Ivoire, avec une table ronde en fin d'après-midi.

 

Après le repas de gala organisé ce soir à l'Ivotel, rendez-vous demain matin pour la dernière journée de travail.

 

A

 

 

Vendredi 18 novembre : la matinée a été consacrée à la restitution des travaux et aux conclusions de ce forum. Remerciements du Directeur Général de l'A.T.C.I., Monsieur Arthur Aloco, et de plusieurs hautes autorités du pays.

 

 

 

A 14H00, une visite privée était organisée au siège de l'Etat Major du Groupement des Sapeurs Pompiers Militaires. Un accueil chaleureux nous était réservé par les Officiers supérieurs et nous avons pu découvrir toutes leurs installations radio en compagnie du Commandant Karamoko.

 

 

Et à 16H00, nous avions rendez-vous avec Jean-Jacques, TU2OP, pour un tour de table avec plusieurs radio amateurs ivoiriens. Après les prises de position des autorités ivoiriennes sur l'aide que peuvent apporter les R.A. dans les communications dans l'urgence, beaucoup de questions-réponses ont été soulevées dans l'idée de créer une ADRASEC COTE D'IVOIRE. La FNRASEC et l'ADRASEC SENEGAL se sont engagées à apporter toute l'aide possible à leurs amis ivoiriens.

 

 

 

 

Nous remercions encore une fois l'A.T.C.I. pour son invitation qui aura permis de faire mieux connaître la FNRASEC et l'ADRASEC SENEGAL, qui aura faciliter une rencontre très agréable avec les radio amateurs ivoiriens, et qui aura certainement pousser à la création d'une nouvelle ADRASEC