Mis à jour le : 25/02/2020

 

L'ADRASEC SENEGAL s'est donnée, entre autres buts, de réunir des personnes physiques radio amateurs, spécialistes en aéronautique, pilotes, sauveteurs, instructeurs, plongeurs, etc. désireux, dans le cadre de leur compétence, d'apporter leur concours aux actions menées par l'ADRASEC sur demande explicite des autorités sénégalaises.

 

L'Assemblée Générale Constitutive s’est déroulée à Saly  le 4 Décembre 2002, après avoir acquis la certitude que cette toute nouvelle structure, unique en Afrique de l'ouest, pouvait apporter "quelque chose" au pays et à la sous région.

 

L'ADRASEC SENEGAL représente un groupement de radioamateurs bénévoles dûment licenciés, agréés dans les plans de secours sénégalais, spécialisés dans la recherche de balises de détresse et dans les transmissions radio dans l'urgence. Référencée par les instances internationales telles l’O.A.C.I., COSPAS-SARSAT, l'U.I.T. ou l'I.A.R.U. R1, l'ADRASEC SENEGAL devrait être reconnue d'utilité publique dans les prochains mois.

 

Une orientation très prononcée vers l'aéronautique s'est dessinée au fil des années et l'ADRASEC SENEGAL organise depuis plus de quinze ans, pour l’ANACS d’abord et maintenant l'ANACIM et l'Armée de l'air, plusieurs exercices annuels de recherche de balise de détresse à travers le pays, simulant ainsi des crashes d'aéronef, la recherche de l'épave et le sauvetage des passagers. Ce type d'exercice est vivement recommandé dans chaque pays par l'Organisation de l'Aviation Civile Internationale (O.A.C.I.). L'Aéronavale française, basée à Dakar, participe régulièrement à ces exercices avec un Falcon 50.

 

A l'international, l'ADRASEC SENEGAL développe des partenariats aussi bien avec des services officiels comme les « Rescue Coordination Centers » de Las Palmas (Îles Canaries), des îles du Cap Vert, de la Mauritanie, qu’avec des associations ayant les mêmes objectifs S.A.R.(Search And Rescue), comme l'ADRASEC CÔTE D'IVOIRE opérationnelle depuis 2015.

 

Suite à une décision prise à l’unanimité des membres lors de l’Assemblée Générale Ordinaire du 18 janvier 2020, l’ADRASEC SENEGAL propose d’apporter son aide aux autorités malgaches dans le cadre du S.A.R. Un protocole d’entre-aide est actuellement à l’étude par le J.R.C.C. d’Antananarivo afin de développer la recherche de balises par tous moyens goniométriques. L’ADRASEC 974 de l’île de la Réunion a également proposé ses services en cas de besoins. Madagascar étant d’une superficie trop importante pour couvrir immédiatement toute l’île, les premiers exercices SATER/SAMAR seront programmés sur la région nord avec Nosy Be comme centre opérationnel.

 

 

L'ADRASEC SENEGAL est sous convention :

 

- depuis le 23 Novembre 2005 avec le Ministère de l'Intérieur, dans le créneau plus particulier d'un partenariat avec le G.N.S.P. (Groupement National des Sapeurs Pompiers) pour les Plans ORSEC.  Le G.N.S.P. a été transformé en B.N.S.P. (brigade au lieu de groupement) et une nouvelle convention est à l'étude.

 

- depuis le 20 Août 2006 avec l'A.N.A.C.S. (Agence Nationale de l'Aviation Civile du Sénégal) pour les plans SATER et SAMAR.

 

- depuis le 23 Septembre 2006 avec la F.N.R.A.S.E.C. pour un protocole d'entraide liant les radioamateurs de la Sécurité Civile française à ceux du Sénégal dans le cadre de tous plans internationaux de secours. Pour différentes raisons, l'ADRASEC SENEGAL a dénoncé cette convention en date du 23 novembre 2018.

 

- depuis le 21 Janvier 2012 avec l’Armée de l’Air sénégalaise dans le cadre très spécifique de la recherche SATER/SAMAR en liaison avec le Centre de Coordination et Sauvetage de Dakar (R.C.C.).

 

- et depuis le 27 mars 2015 avec l'Agence Nationale de l'Aviation Civile et de la Météorologie du Sénégal, en remplacement de la convention signée en 2006 avec l'A.N.A.C.S.

 

A l'international, l'ADRASEC SENEGAL développe des partenariats aussi bien avec des services officiels, comme le Rescue Coordination Center de Las Palmas (Îles Canaries), que des associations ayant les mêmes objectifs S.A.R., comme l'ADRASEC CÔTE D'IVOIRE.

 

 

 

 

Exercices DAKSAR : 2008 à Saint-Louis et 2013 à Thiès

 

Photo de groupe après un exercice en 2015

 

 

Exercice CANASAR en 2018 sur El Hiero et SAREX d'Abidjan également en 2018

L'ADRASEC SENEGAL dispose d'un centre de transmissions radio à Saly, au sud de Dakar. Avec l'indicatif radioamateur 6W7PCT, ce radio-club, agréé par l'Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes du Sénégal, peut communiquer avec tous les services officiels de secours pour des liaisons air-terre-mer en cas de catastrophe et sous couvert des autorités sénégalaises.

D'une manière générale, ce radio-club sert dans le cadre de concours internationaux (CQ WW, WPX, etc…) ou de simples contacts entre les radioamateurs du monde entier. Des indicatifs spéciaux ont été accordés pour des occasions particulières : 6V7A pour les concours, 6V7SPACE pour les liaisons avec ISS et les satellites, 6V7TWO et 6V7SIX pour des balises 144 et 50 MHz.

 

Premier semestre 2020  

Assemblée Générale Ordinaire 2020

Comme l'an dernier, nous avons organisé notre réunion à Mbodiène ce samedi 18 janvier, dans le campement-restaurant de notre ami Guy, 6W7SI.

Dans une ambiance très sympathique et décontractée, le rappel d'une année de contacts et de travail a une fois de plus démontré l'intérêt de nos actions en Afrique de l'ouest.

Pour cette nouvelle année 2020, plusieurs décisions importantes ont été prises :

1.     Après une petite vingtaine d’années de bons et loyaux services, le Président fondateur, Daniel Eichenberger, à laissé sa place au Vice-Président, Hassane Ndiour, afin de continuer et de parfaire au développement des activités sénégalaises et internationales. Un changement radical du « bureau » a donc été effectué afin de pallier à la démission du Président et de la Secrétaire qui ont prévu de quitter le Sénégal dans les prochains mois.

2.     Une mission d’études sur Madagascar a été élaborée : elle fait suite à différents contacts pris en 2012 avec les autorités locales via l’ADRASEC MADAGASCAR, dont le JRCC d’Antananarivo qui est encore à ce jour en manque de moyens pour organiser des exercices SATER/SAMAR. Si une demande d’aide nous est confirmée, 6W7RP et 6W7RX partiront quelques années sur Nosy Be afin d’apporter leur savoir dans la recherche et le sauvetage ainsi que du matériel radio et un P.C. mobile.

 

P.C. mobile disposant de toutes les communications radio air-mer-terre et moyens goniométriques pour la recherche et la localisation des balises de détresse.

MADAGASCAR

Daniel, 6W7RP, a effectué un premier voyage sur Nosy Be et Antananarivo du 20 janvier au 8 février 2020. De nombreux contacts ont été programmés avec plusieurs autorités, comme le Préfet à Nosy Be, le JRCC, l’Armée de l’air ou l’ARTEC à Antananarivo. Des propositions concrètes ont ainsi pu être faites sous couvert de l’ADRASEC SENEGAL, avec une bienveillante attention de l’OACI et de COSPAS-SARSAT. Pour la recherche des balises de détresse, les récepteurs DBR-406 de Robtronics et L-PER LL-16 seront déployés dans un premier temps sur Nosy Be.

Afin de préparer la mise en service d’une nouvelle station radioamateur sur l’île de Nosy Be, l’indicatif 5R8RP a été délivré à Daniel, 6W7RX prévoyant de faire sa demande à son arrivée sur l’île dans quelques mois. Des postes HF et VHF/UHF pourront donc être ainsi amenés officiellement dans le déménagement des deux nouveaux arrivants. Relais professionnels et transpondeurs radioamateurs pourront être mis en service suivant l’intérêt particulier des autorités locales dont les commentaires sont attendus par le Président Hassane Ndiour.

Visite du 6 février 2020 : l’équipe du JRCC avec, à gauche, un Lieutenant de l’Armée de l’air

 

Nos partenaires : 

Balises KANNAD  

Réseaux Sociaux

Groupe électrogène SIRMEL Dakar  

Facebook

Récepteur 406 WiTeCare  

Twitter

ASEPMA Sénégal   VK

 

COSPAS-SARSAT parle de nous :

https://www.facebook.com/InternationalCospasSarsatProgramme

https://www.cospas-sarsat.int/fr/

 

Hassane NDIOUR - 6W1SL

Président de l’ADRASEC Sénégal