Mis à jour le : 01/05/2019

 

L'ADRASEC SENEGAL s'est donnée, entre autres buts, de réunir des personnes physiques radio amateurs, spécialistes en aéronautique, pilotes, sauveteurs, instructeurs, plongeurs, etc. désireux, dans le cadre de leur compétence, d'apporter leur concours aux actions menées par l'ADRASEC sur demande explicite des autorités sénégalaises.

 

 

L'Assemblée Générale Constitutive s’est déroulée à Saly  le 4 Décembre 2002, après avoir acquis la certitude que cette toute nouvelle structure, unique en Afrique de l'ouest, pouvait apporter "quelque chose" au pays et à la sous région.

 

L'ADRASEC SENEGAL représente un groupement de radioamateurs bénévoles dûment licenciés, agréés dans les plans de secours sénégalais, spécialisés dans la recherche de balises de détresse et dans les transmissions radio dans l'urgence. Référencée par les instances internationales telles l'U.I.T. ou l'I.A.R.U. R1, l'ADRASEC SENEGAL devrait être reconnue d'utilité publique dans les prochains mois.

 

Une orientation très prononcée vers l'aéronautique s'est dessinée au fil des années et l'ADRASEC SENEGAL organise depuis plus de dix ans, pour l'ANACIM et l'Armée de l'air, plusieurs exercices annuels de recherche de balise de détresse à travers le pays, simulant ainsi des crashes d'aéronef, la recherche de l'épave et le sauvetage des passagers. Ce type d'exercice est vivement recommandé dans chaque pays par l'Organisation de l'Aviation Civile Internationale (O.A.C.I.). L'Aéronavale française, basée à Dakar, participe régulièrement à ces exercices avec un Falcon 50.

 

 

L'ADRASEC SENEGAL est sous convention :

 

- depuis le 23 Novembre 2005 avec le Ministère de l'Intérieur, dans le créneau plus particulier d'un partenariat avec le G.N.S.P. (Groupement National des Sapeurs Pompiers) pour les Plans ORSEC.  Le G.N.S.P. a été transformé en B.N.S.P. (brigade au lieu de groupement) et une nouvelle convention est à l'étude.

 

- depuis le 20 Août 2006 avec l'A.N.A.C.S. (Agence Nationale de l'Aviation Civile du Sénégal) pour les plans SATER et SAMAR.

 

- depuis le 23 Septembre 2006 avec la F.N.R.A.S.E.C. pour un protocole d'entraide liant les radioamateurs de la Sécurité Civile française à ceux du Sénégal dans le cadre de tous plans internationaux de secours. Pour différentes raisons, l'ADRASEC SENEGAL a dénoncé cette convention en date du 23 novembre 2018.

 

- depuis le 21 Janvier 2012 avec l’Armée de l’Air sénégalaise dans le cadre très spécifique de la recherche SATER/SAMAR en liaison avec le Centre de Coordination et Sauvetage de Dakar (R.C.C.).

 

- et depuis le 27 mars 2015 avec l'Agence Nationale de l'Aviation Civile et de la Météorologie du Sénégal, en remplacement de la convention signée en 2006 avec l'A.N.A.C.S.

 

A l'international, l'ADRASEC SENEGAL développe des partenariats aussi bien avec des services officiels, comme le Rescue Coordination Center de Las Palmas (Îles Canaries), que des associations ayant les mêmes objectifs S.A.R., comme l'ADRASEC CÔTE D'IVOIRE.

 

 

 

 

Exercices DAKSAR : 2008 à Saint-Louis et 2013 à Thiès

 

Photo de groupe après un exercice en 2015

 

 

Exercice CANASAR en 2018 sur El Hiero et SAREX d'Abidjan également en 2018

L'ADRASEC SENEGAL dispose d'un centre de transmissions radio à Saly, au sud de Dakar. Avec l'indicatif radioamateur 6W7PCT, ce radio-club, agréé par l'Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes du Sénégal, peut communiquer avec tous les services officiels de secours pour des liaisons air-terre-mer en cas de catastrophe et sous couvert des autorités sénégalaises.

D'une manière générale, ce radio-club sert dans le cadre de contacts entre les radioamateurs du monde entier.

 

 

Premier semestre 2019  
27 avril : SAREX en Côte d'Ivoire

 

 

Le Vice-Président, 6W1SL, et le Président, 6W7RP, se sont à nouveau rendus à Abidjan du 23 au 29 avril dans le cadre d'un exercice de recherche de balise organisé par l'ADRASEC CÔTE D'IVOIRE, l'ANAC et l'Armée de l'air.

 

 

Au beau milieu du magnifique parc national forestier du Banco à Abidjan, trois équipes ADRASEC effectuaient les recherches des signaux 406 et 121.5 MHz de la balise d'exercice. Une végétation luxuriante et bien humide a perturbé le travail et les trames 406 n'ont été décodées qu'à 1.2 km de la balise. Quant au 121.5, la direction à prendre était faussée par une ligne électrique moyenne tension et un toit de tôle sur lequel était posé la balise.

Un hélicoptère Dauphin des forces aériennes ivoiriennes devait participer à cette recherche mais a eu une autre affectation urgente pour ce samedi matin. Par contre, un Fennec des forces françaises basé à Abidjan et spécialisé dans le SAR a fait une superbe prestation en se posant sur un petit terrain dégagé.

 

 

Comme l'an dernier, les sapeurs pompiers avaient déplacé un poste de commandement mobile resté à l'entrée du parc. La croix rouge et de nombreuses autorités civiles et militaires avaient fait le déplacement.    

 

 

CANASAR 2019

 

 

Deux exercices pour cette année 2019 : le 8 avril, un SAMAR suivi depuis le RCC Las Palmas, et, le 10 avril, un SATER mis en place à San Bartolomé de Tirajana, et vécu avec les équipes de sauvetage. Plus d'une centaine de figurants ont été ainsi transportés dans les hôpitaux de la région, par hélicoptères et ambulances.

 

Après plus de trente ans de service au sein du RCC Canarias, notre ami Jose Amat Garcia, Chef des Opérations au centre, nous quitte pour une retraite bien méritée. Notre association lui a offert la médaille française "Civisme et Dévouement" en remerciement d'une longue et fructueuse collaboration.

 

Assemblée Générale Ordinaire 2019

 

Comme l'an dernier, nous avons organisé notre réunion à Mbodiène ce samedi 12 janvier, dans le campement-restaurant de notre ami Guy, 6W7SI.

Notre balise d'exercice 406 avait été mise en marche dans le campement afin d'effectuer une petite recherche pour démontrer aux absents de notre SAREX du 15 décembre les performances du DBR406.

Dans une ambiance très sympathique et décontractée, le rappel d'une année de contacts et de travail a une fois de plus démontré l'intérêt de nos actions en Afrique de l'ouest.

Ci-dessus une photo de famille avec une partie des présents

 

Les dernières nouvelles 2018  

Exercice SATER du 15 décembre 2018

 

Sous la supervision de l'ANACIM et de l'Armée de l'air, l'ADRASEC SENEGAL a organisé un exercice de recherche de balise au sud de la ville de Mbour. Notre nouvelle balise d'exercice 406 avec GPS incorporé, offerte par Kannad, a été rapidement détectée grâce à un nouveau récepteur de fabrication française, le DBR406 de la Société WiTeCare. Le Président du groupe, Monsieur Eric Matysiak, avait fait le déplacement depuis la France pour vérifier la fiabilité de son produit utilisé pour la première fois en Afrique. Ce récepteur professionnel nous a permis de localiser la balise en moins de 30 minutes : les autorités ont bien évidemment beaucoup apprécié cette performance.

 
Détails de cet exercice sur :

Photo du groupe ayant récupéré la balise

Journée de l'Aviation Civile Internationale : 7 décembre 2018 à Dakar

L’Association Sénégalaise pour la Promotion des Métiers de l’Aéronautique (ASEPMA) a célébré, dans le cadre de ses activités 2018, sa quatrième édition de la Journée de l’Aviation Civile Internationale (JACI), ce vendredi 7 Décembre 2018, au Collège Notre Dame du Liban à Dakar.

Pour la première fois, l'ADRASEC SENEGAL a participé à cette manifestation en présentant ses spécificités, uniques dans toute l'Afrique de l'ouest. Différents types de balises de détresse, différents types de récepteurs simples ou goniométriques 121.5 et 406 MHz ont fait l'intérêt de cette présentation jointe aux services de secours et sauvetage officiels de l'Armée de l'air sénégalaise, de l'ANACIM, de l'Unité Aérienne de la Gendarmerie Nationale et de l'Aéronavale française basée à Dakar.
Les membres présents sur notre stand étaient 6W1SL Hassane, 6W7SY Francis, 6W7SX Denis et 6W7RP Daniel (qui prend les photos).

Plus de photos :

 

 

Saly le 22 novembre

Jacques, F6BEE/6W1RW, et Franck, F8CRH, ont eu la gentillesse de faire plusieurs changements et réparations au niveau des antennes de notre radio-club. Les aériens étant trop importants pour les déplacer à la main, une grue est venue en renfort pour une grande partie de la manutention.

Sur le pylône de 20 mètres, une deux éléments neuve pour le 40 mètres a été installée au dessus de la KT36XA. Sur l'autre pylône installé au dessus du radio-club, une Optibeam onze éléments a remplacé la A3S, une trois éléments air a remplacé la sept éléments également air mais cassée, et une sept éléments 144/430 a remplacé la log-periodic également cassée après treize ans de bons et loyaux services.

Projet GRICAS : une nouvelle génération de balises de détresse

Du 20 au 23 février, des tests en vol (sur l'ATR 42 de l'ASECNA) ont été effectués à Dakar par le groupe Thales Alenia Space. D'excellents résultats ont été enregistrés par les ingénieurs de Toulouse.

http://www.gricas-gsa-project.eu/

Nouveau matériel pour détecter les balises de détresse

Dans l'attente de l'obtention d'une subvention pour l'acheter, la société française WiTeCare a eu la gentillesse de nous prêter un récepteur professionnel afin de pouvoir être encore plus performant lors de nos exercices de recherche de balises.

Ce récepteur, installé dans une petite mallette avec quelques accessoires, permet de récupérer sur un ordinateur, en direct de la balise, les trames numériques donnant les indications principales sur le propriétaire de ladite balise, à savoir les coordonnées de l'aéronef ou du bateau ainsi que sa position géographique précise à condition qu'elle soit équipée d'un système de localisation de type GPS.

 

COSPAS-SARSAT parle de nous :

https://www.facebook.com/InternationalCospasSarsatProgramme

https://www.cospas-sarsat.int/fr/

Nos partenaires : 

Balises KANNAD  

Réseaux Sociaux

Groupe électrogène SIRMEL Dakar  

Facebook

Récepteur 406 WiTeCare  

Twitter

ASEPMA Sénégal   VK
 

Daniel Eichenberger - 6W7RP - TU5RP - XT2RP

Président fondateur de l’ADRASEC Sénégal